AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire des ordres franciscains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cathy(06napo)
Admin
avatar

Messages : 2751
Date d'inscription : 01/03/2010
Localisation : Alpes Maritimes

MessageSujet: L'histoire des ordres franciscains   Mer 22 Sep - 11:45



Saint François prêchant aux oiseaux

L'histoire des ordres franciscain débute concrètement avec la rédaction de la première règle des frères mineurs en 1221 par saint François d'Assise. Elle comprend l'histoire des trois Ordres1. Ces ordres ont connu une rapide extension dès leur création au début du XIII siècle. Les trois ordres sont toujours présents et comptent (hier comme aujourd'hui) des personnalités remarquables.
La multiplication des idées mène le premier ordre à des divergences de vue qui, au XVe siècle, pose de graves problèmes. Le Pape Léon X réunit en 1517 les frères mineurs en un unique ordre. L'Ordre franciscain est aujourd'hui l'Ordre le plus important en nombre au sein de l'Église. Le second ordre, les pauvres dames, sera réformé au XIIIe siècle et n'aura pas les perturbations du 1er ordre au XVe. C'est au XIIe siècle que l'ordre atteint son apogée, avant de subir la révolution française de plein fouet. L'ordre se relève au XIXe siècle.
Le Tiers-Ordre Franciscain Régulier est la branche séculière de la famille franciscaine. Les fraternités exercent leur influence dans tous les milieux de la société. En 1978, la nouvelle Règle émise sous le pontificat de Paul VI fixe des règles plus adaptées aux diverses cultures, conformément aux orientations du Concile Vatican II2




Ordre mendiant des franciscains :

L'ordre est créé en Italie en 1209 par François, fils d'un riche marchand qui avait renoncé à sa richesse.
Il fait bénir sa règle par le Pape Innocent III en s'engageant à secourir les pauvres et évangéliser le peuple.
A la fin du XIII, cet ordre compte 200 000 membres.
La population appréciera rapidement ces moines humblement vêtus, ne possédant rien et dont les habitudes contrastaient si fortement avec celles des autres religieux cloîtrés derrière les murs de leurs monastères.
Cet ordre se rendra tristement célèbre par sa gestion de l'inquisition contre les albigeois qui lui sera confiée par le Pape, mais aussi par la qualité de son enseignement :

Albert le Grand (1206-1280) : enseignant dominicain à l'université de Paris, il diffusera en la commentant la pensée d'Aristote en essayant de la concilier à la doctrine chrétienne. Il reste l'un des plus grands savants du XIIIe.
Thomas d'Aquin (1224-1274) : également enseignant dominicain à l'université de Paris et de Rome, il sera le professeur le plus influent du moment et composera entre autres la "somme théologique" (explication de la foi qui s'accorde à la raison). Il naît dans le château de sa riche famille lombarde, près d'Aquin et sera élevé par les bénédictins du mont Cassin. Ses parents, refusant que leur fils entre dans un ordre mendiant, le feront enfermer pendant plus d'une année, mais il parviendra tout de même à ses fins ! Surnommé le "Docteur Angélique", il sera canonisé en 1323.
Revenir en haut Aller en bas
http://boutonancien.forumactif.com/forum.htm
Shiva

avatar

Messages : 1305
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 51
Localisation : Elsass

MessageSujet: Re: L'histoire des ordres franciscains   Jeu 23 Sep - 15:49

Il serait peut-être bon de faire une rubrique regroupant toutes ces informations très intéressantes. Bravo, Cathy !


Shiva
Revenir en haut Aller en bas
http://MEDAILLES-RELIGIEUSES.blog4ever.com
 
L'histoire des ordres franciscains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médailles et Objets religieux du Passé :: *** SCEAUX & BULLES PAPALES *** :: Sceaux (religieux ou non)-
Sauter vers: