AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sainte Barbe - XIXème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques22

avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 28/02/2010
Age : 57
Localisation : BZH

MessageSujet: Sainte Barbe - XIXème   Mer 7 Déc - 20:26


Une étonnante petite statuette en bronze de 2 cm, je pense XIXe.
Sainte barbe
Sainte Barbe, en raison de sa foi chrétienne, est enfermée dans une tour par son père. Celui-ci, levant son glaive pour la frapper, est foudroyé ainsi que sa fille. Sainte Barbe est donc choisie comme patronne des artilleurs, des artificiers, des mineurs et des démineurs, et surtout des sapeurs pompiers qui l'honorent chaque 4 décembre. La palme qu'elle tient dans la main gauche indique son martyre. Ses yeux en amande, ses cheveux dénoués et son sourire « à la Joconde » signalent son extrême jeunesse. Elle est hanchée comme les Vierges des XIVe et XVe siècles.

La légende de Sainte Barbe

Sainte Barbe aurait vécu au IIIème siècle à Nicomédie en Asie Mineure (aujourd’hui Izmit en Turquie). Son père, Dioscore, était un riche notable païen et afin de protéger sa fille de son enthousiasme chrétien (et en même temps protéger sa virginité) il lui fit construire une tour à deux fenêtres dans laquelle il l'enferma. Un jour où Dioscore était en voyage, un prêtre chrétien déguisé en médecin parvint malgré tout à pénétrer dans la tour en cachette et baptisa la jeune fille. Elle fit également percée une troisième fenêtre dans le mur de la tour, les trois fenêtres symbolisant ainsi la Sainte Trinité. A son retour, Dioscore, fou de rage, incendia la tour mais sa fille réussit à s'enfuir. Dénoncée par un berger, elle fut retrouvée par son père et traînée en justice. Le gouverneur la condamna au supplice. Comme elle refusa de renier la religion chrétienne, le gouverneur ordonna à Dioscore de décapiter sa fille. Ce qu'il fit, mais à l'instant même où elle mourut, la foudre des cieux, vengeresse, tomba violemment sur Dioscore qui mourut à son tour. Quand les Chrétiens vinrent chercher le corps de la jeune femme, ils ne voulurent pas utiliser son prénom perse, ni son prénom de baptême (afin de ne pas être dévoilés) et ils demandèrent alors le corps de "la jeune barbare". Ainsi fut-elle immortalisée en tant que Sainte Barbe.
la statuette => la sainte, le livre et la palme dans son dos la tour, Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
cathy(06napo)
Admin
avatar

Messages : 2716
Date d'inscription : 01/03/2010
Localisation : Alpes Maritimes

MessageSujet: Re: Sainte Barbe - XIXème   Jeu 8 Déc - 6:45

Jean-Jacques

Merci pour le récit de son histoire ( quelle courte vie elle a eu )




Amitiés





Revenir en haut Aller en bas
http://boutonancien.forumactif.com/forum.htm
 
Sainte Barbe - XIXème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Barbe - XIXème
» Fête de la Sainte Barbe aux Invalides
» La Sainte Barbe
» bouton-enseigne sainte Barbe et Saint Nicolas
» blés de la sainte-barbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médailles et Objets religieux du Passé :: *** BOUTONS-ENSEIGNES / MEDAILLES-ENSEIGNES / ENSEIGNES / AMPOULES DE PELERINAGE / STATUETTES*** :: Statuettes / Appliques-Statuettes / Pendentifs-statuettes-
Sauter vers: