AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques22

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 28/02/2010
Age : 58
Localisation : BZH

MessageSujet: Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)   Jeu 23 Déc - 18:12

Salut les Z'amis
un peu d'histoire au coin du feu !

Noël au milieu du XVIIIE, s,

La tombée de la nuit donne le signal de la veillée de Noël, temps d’attente de la messe de minuit. C’est à ce moment-là qu’on allume la fameuse bûche de Noël, qui n’est pas un gâteau mais le plus gros morceau de bois du bûcher, destiné à brûler au moins trois jours.
Un rite qui va se poursuivre jusqu’au début du XXème siècle dans toutes les régions

Le sapin de Noël n’existe alors qu’en Alsace,
Cet "arbre de Paradis" y a un tel succès que les forestiers doivent parcourir les forêts le mois qui précède Noël pour éviter les abattages abusifs !
la chréche

On les appelle alors "chapelles" ces petites crèches familiales qui commencent à apparaître dans les maisons. Les familles les plus riches ont de petits personnages en verre ou en porcelaine, souvent protégés par une vitrine. Les foyers plus modestes peuvent trouver de petits personnages en mie de pain


la veillée,
Temps d’attente de la messe de minuit, la veillée se vit en famille ou entre voisins avec des jeux, des chants et un repas (frugal car le repas de fête aura lieu après la messe ou le lendemain) pris en commun dans la joie : brioches, gaufres, pain de Noël, crêpes, galettes... Les chants de Noël connaissent un essor considérable à travers des recueils appelés Bibles de Noëls, apportés par les colporteurs, et que ceux qui savent lire chantent aux autres. On allume trois bougies pendant cette veillée : une pour les morts, une pour les vivants, une pour ceux à naître, dit-on dans certaines régions, tandis qu’on évoque à travers elle la Trinité dans d’autres. Enfin, on donne double ration de fourrage au bétail qui aurait, paraît-il, le don de la parole cette nuit-là.


la messe de minuit
Quand l’heure de la messe de minuit arrive, toutes les familles se mettent en route à travers les chemins, les champs, les bois pour gagner l’église. Chacun porte une torche, pour s’éclairer bien sûr mais aussi parce que Noël est la fête de la lumière de Dieu donnée au monde. Ce sont ainsi des centaines de petites lueurs qui progressent dans la nuit au rythme des chants. Personne ne manque, même ceux qui ne viennent pas d’habitude à la messe

les cadeaux
Les enfants passent quêter de maison en maison, la veille de Noël ou le jour des Rois selon la région. Ils chantent devant chaque porte et reçoivent en échange de menus cadeaux : gâteaux, fruits secs… Les pauvres et les domestiques quêtent aussi. Ce n’est qu’un siècle plus tard qu’on dissociera les cadeaux de Noël, plus spécifiquement destinés aux enfants, de ceux qu’on offre aux autres et qu’on appellera étrennes.
Ce dossier a été réalisé par Marie-Odile Mergnac, auteur du livre "Les Noëls d'autrefois".
Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
cathy(06napo)
Admin
avatar

Messages : 2815
Date d'inscription : 01/03/2010
Localisation : Alpes Maritimes

MessageSujet: Re: Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)   Jeu 23 Déc - 19:08

bonsoir et jean-jacques

pour cette leçon d'histoire .




passe un joyeux Noël

Amitiés Cathy
Revenir en haut Aller en bas
http://boutonancien.forumactif.com/forum.htm
monique
Admin
avatar

Messages : 1179
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 66
Localisation : Hautes-Alpes

MessageSujet: Re: Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)   Ven 24 Déc - 8:22

Jean-Jacques !

Merci pour cet historique

Et passe un bon Noël


Ici il pleut et on est dans le brouillard ! La neige fond un peu.


Revenir en haut Aller en bas
http://objetsreligieux.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noël au milieu du XVIIIème siècle (par Jean-Jacques22)
» Très beau bouton tombac XVIIIème
» (Demi-)Attache de culotte coudée - XVIIIème
» Infanterie de ligne - Régiment n° 8 - Fin XVIIIème
» Personnage de BD : Moine-Guerrier du XVIIIème (inspiration)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médailles et Objets religieux du Passé :: ***** G E N E R A L ***** :: UN PEU D'HISTOIRE & DE COUTUMES !!-
Sauter vers: